Notion 1

Naturosapiens pour « Natura », nature, et « Sapio » pour intelligent, sage ; Il s’agit donc de :

La sagesse de la nature et de sa fantastique intelligence

Il vous est sûrement arrivé, un jour ou l’autre, de vous demander, de façon fugitive, sans peser sur la question : comment faire pour entrevoir, ne serait-ce qu’un instant, cette intelligence dans notre monde ? Comment donc savoir si « quelque chose » – mieux encore, quelqu’un – existe à l’arrière de cette immense machinerie qu’est l’Univers ? Un esprit « immensément supérieur à celui de l’homme », comme l’a écrit un jour de 1936 Einstein à un enfant. Raisonnons un instant comme Einstein et, plus généralement, comme le font les hommes de science. Pour commener, prenons quelque chose de tout simple. Par exemple, ces flocons de neige, ils ont des formes très différentes les uns des autres. Mais tous, sans aucune exception, ont six pointes. Pas quatre ou cinq, ou sept. Alors pourquoi six ? Même si cela provient de l’eau dont sont formés ces flocons, qui donc en a décidé ainsi ? Autre « loi » étrange : cueillez quelques marguerites cet été dans un pré. Puis comptez leurs pétales, la première en a cinq, une autre en a treize, une autre encore huit. Mais vous ne trouverez aucune marguerite avec sept pétales, ou seize. Pourquoi ? Parce que le nombre de pétales d’une fleur n’est pas distribué au hasard. En réalité, il existe une loi mathématique cachée dans les profondeurs de la fleur. D’où vient cette loi ?

Notion 2

Naturosapiens résonne avec Homosapiens qui désigne :

L’être humain dans son dernier stade d’évolution à ce jour

Comment sommes-nous devenus humains ? Si la question de l’origine de l’Homme fascine le grand public, et souvent les chercheurs eux-mêmes, celle de l’évolution humaine et de ses processus est méconnue.

Notre lignée semble apparaitre il y a 7 millions d’années avec Sahelanthropus tchadensis, puis plusieurs branches avec de nouvelles espèces d’hominidés s’écartent, se rapprochent, disparaissent brusquement sans laisser de descendance, puis d’autres apparaissent. Personne ne sait vraiment, les chaînons sont manquants et nos scientifiques se perdent dans le dédale de l’ignorance de nos origines. Dans cet enchevêtrement, notre espèce est relativement jeune puisque qu’elle a environ 300 000 ans. Il y a 50 000 ans, nous pouvions encore croiser des Néandertaliens, des Denisoviens et même des Homo floresiensis… Aujourd’hui, nous avons conquis l’ensemble des terres émergées de la planète et sommes relativement seuls avec quelques lointains cousins grands singes. Mais nous ne sommes pas une finalité, nous sommes de toute nature dans un stade évolutif, qui fera naitre un jour un homme nouveau.

« L’évolution n’est pas terminée ; la raison n’est pas le dernier mot de la Nature, ni l’animal raisonnant la forme suprême. Tel l’homme a émergé de l’animal, tel le surhomme émerge de l’homme.L’homme est un anormal qui n’a pas encore trouvé sa normalité. Mais il ne faut pas déplorer cette imperfection, au contraire c’est un privilège une promesse car elle ouvre devant nous une perspective immense de développement et de surpassement. L’homme est un être de transition »

Sri Aurobindo

Imaginer qu’il y a eu un jour, le premier souffle d’une nouvelle espèce, d’où est-elle venue ? et quand sera le 1er souffle de la prochaine ?

L’évolution de notre espèce est mue par l’Intelligence créatrice et destructrice de toutes choses, nous pouvons être le noyau d’un autre homme ou disparaitre si nous faisons l’économie de nous-même. Nous devons savoir quelles sont les lois qui nous régissent, et connaitre les principes physiologiques de notre espèce, Homosapiens. Notre monde moderne, notre société, nos politiques et toutes nos institutions nous éloignent de ce contact, de la nature, de l’intelligence.

Nous vivons avec notre corps et, pour bon nombre d’entre nous, nous ignorons souvent comment il fonctionne ! Qui pourrait imaginer l’ADN contenu dans la totalité de nos cellules, mis bout à bout, couvrirait trois cent fois le trajet de la terre à la lune aller-retour ? Que l’ensemble de nos vaisseaux sanguins ferait deux fois et demie le tour de la terre ? Comment notre corps peut-il abriter de tels prodiges ?

Notion 3

Naturosapiens a la même source racine que la naturopathie, qui signifie :

L’art et la science de la santé, le respect, l’enseignement et l’application des lois de la vie

Nous sommes ici à la lie de Naturosapiens, la naturopathie définie le sens profond de ce site au regard des deux premières notions. En-effet, afin que notre espèce évolue et ne soit pas soumis à son propre processus entropique, elle doit être en contact direct avec l’intelligence de sa nature, et de sa sagesse.

Or, Homosapiens s’en éloigne. Notre physiologie, d’une intelligence incroyable, fonctionne encore selon des lois naturelles, bien éloignées de notre mode de vie moderne.

Les maladies dites de « civilisation » (diabète, alzheimer, parkinson, cancer, obésité, hypertension, dépression, maladie auto-immune, fatigues chroniques …) représentent aujourd’hui plus de la moitié des décès dans le monde et en même temps tout notre système de santé est entrain de s’effondrer.

Globalement nous sommes fragilisés par trop de sédentarité, une alimentation transformée, remplie de pesticides et appauvrie en nutriments, un stress chronique, une mauvaise gestion de nos émotions et une perte de connexion aux éléments naturels tout cela au profit d’une technologie qui nous éloigne de l’essentiel.

Quand un évènement extérieur vient nous confronter, nous sommes très vite déstabilisé, nous perdons nos facultés de penser par nous-même et dépendons ainsi de décisions arbitraires qui influent directement sur notre état de santé au détriment de l’intelligence et de la sagesse que nous offre la nature.

Pour évoluer, nous ne pouvons plus dépendre d’une autorité extérieure qui impose ses directives anti-naturelles, nous devons refaire le lien avec l’Intelligence, bienveillante et souveraine. La naturopathie nous enseigne les conditions propices pour laisser agir cette force de changement et de guérison en nous.

La maladie est le signal de notre propre entrave à l’évolution de notre espèce, apprenons à y être sensible.

Car, vivre en pleine santé, exempt de maladies, est notre état naturel. Alors, osez ! emprunter ce chemin …