accompagnement crise quarantaine

Vivre intensément après 40 ans !

Autour de 40 ans nous sommes à un moment de renouveau. Nous n’avons plus 20 ans, mais nous sommes encore jeunes et nous avons tout ce dont nous avons besoin pour vivre la meilleure période de notre vie, l’expérience, la maturité et souvent un désir de renouveau. C’est une période propice au changement, à intégrer plus de conscience dans nos vies.

Une période clé pour sa santé

La quarantaine est un cap important du point de vue santé. 40 ans est un âge pivot correspondant à la moitié d’une vie humaine. C’est aussi à cet âge que nous voyons apparaître les premiers troubles qui peuvent rapidement évoluer en maladies de civilisation (diabète de type 2, surpoids et obésité, maladie cardiovasculaire, fatigue chronique, hypertension, etc.) si nous ne modifions pas notre hygiène de vie

Car si seulement 4 % des moins de 40 ans souffrent d’une maladie chronique, le pourcentage monte à 16 % après 40 ans pour grimper jusqu’à 42% arrivé à la soixantaine.

C’est la période idéale pour prendre conscience de l’importance de supprimer les agents perturbants et apprendre à apporter les bon nutriments à notre corps.

Jusqu’à présent, nous avons pour la plupart vécu nos quarante premières années dans l’insouciance, sans vraiment nous préoccuper de notre santé.

Or, lors de cette première partie de vie, notre organisme ou plutôt notre terrain commence a accumuler une quantité de toxiques et toxines causés par une mauvaise alimentation, l’alcool, le tabac, le stress familial et professionnel ainsi que tout les agents perturbants de notre environnement. Si nous avons consommé jusqu’à présent une diète occidentale, riche en sucre et pauvre en micronutriments, nous commençons probablement aussi à avoir une forte résistance à l’insuline (voir mon article ici) qui diminue notre métabolisme.

Généralement à ce moment là, nous le ressentons, nous récupérons moins bien, nous sommes plus sensible aux excès, nous avons tendance à :

  • Prendre plus de poids (surtout autour du ventre)
  • Ressentir plus facilement des douleurs au réveil,
  • Etre plus anxieux,
  • Avoir du mal à nous endormir,
  • Avoir des baisses d’énergie,
  • Etre déprimé
  • Avoir des troubles digestifs,
  • Avoir des troubles sexuels,

Heureusement, cela est réversible. C’est simplement le signe qu’il est temps de se prendre en main. C’est le moment alors idéal d’intégrer, pas à pas, une nouvelle façon de vivre, en lien avec notre rythme et besoin naturels.

La quarantaine, un passage décisif

Autour de la quarantaine, c’est aussi le moment d’un importante remise en question. Nous avons plus d’assurance et nous savons d’avantage ce que nous voulons ou non dans notre vie, dans les relations amoureuses, les amitiés et la vie professionnelle. C’est le moment où nous assumons nos choix et prenons des décisions fortes comme une reconversion, une séparation, un déménagement, etc

Nous n’avons plus besoin de prouver quoi que ce soit à qui que ce soit, ni nous cherchons à être acceptées. En réalité, notre bonheur ne dépend plus que de nous-mêmes. Bien que les choix soient parfois douloureux, surtout si ils sont subis, ils font partis d’un cycle normal auquel nous ne pouvons pas échapper.

La crise autour de la quarantaine ou « crise du milieu de vie » se passe généralement entre 35 et 49 ans. Elle fait partie de nos cycles naturels de 7 ans, qu’il est nécessaire de conscientiser pour comprendre notre incarnation et ne pas réagir de façon inconsciente.

Cycle de 35 à 42 ans : Cela peux être une période de dépression, nécessaire et salutaire. C’est-à-dire que c’est la période où nous relâchons la pression par rapport aux obligations sociales, familiales et professionnelles imposées jusqu’alors. C’est pourquoi, il est important de comprendre cet état et faire un check-up de sa vie. Qu’est-ce que nous sommes venu faire sur terre ?

Cycle de 42 à 49 ans : C’est le reflet de la période d’introspection du cycle précédent. Si notre incarnation n’est toujours pas comprise et que nous n’avons pas identifié notre besoin réel cette période est difficile à vivre. Nous pouvons être attentif à ce qui se passe à ce moment-là car des maladies peuvent apparaître. Les maladies sont des messages. Si on ne les comprend pas, cela peut nous entrainer dans des situations difficiles.

Une crise salutaire pour découvrir notre vraie nature

La quarantaine représente un cycle positif de transformation, à condition de prendre soin du bon fonctionnement de notre corps et de suivre nos besoins profonds.

C’est le moment pour prendre conscience qu’au-delà des fantasmes infantiles, des conditionnements sociétaux et familiaux, nous avons nos propres besoins en accord avec notre nature profonde.

C’est le moment aussi où, plus on avance en âge et plus nos besoins deviennent prégnants.

Ainsi, s’autoriser à les écouter, devient fondamental à notre fleurissement, et ceux quoiqu’il nous en coûte.

C’est ce passage parfois douloureux mais salutaire qui nous transporte vers la pleine santé.

Et, il est fondamental de s’y investir, pas à pas, et sur tout les plans (nutrition, élimination, vitalisation, respiration, relaxation, mouvement, stimulation, sommeil, gestion de nos émotions) pour se prémunir des nombreux troubles et maladies de civilisation (maladie cardio-vasculaire, diabète, fatigue chronique, ostéoporose, surpoids, obésité, etc;) en augmentation dramatique depuis l’ère industrielle.

Cela est à considérer car la prévention santé dans notre monde moderne est très peu présente dans nos habitudes de vie, alors que, les effets préventifs de la médecine naturelle sont indispensables pour éviter les troubles et la maladie.

Grâce au principe de santé de la médecine traditionnelle, nous pouvons nous libérer des agents perturbants de notre quotidien, qu’ils soient physiques ou émotionnels, pour laisser l’espace à la fraicheur de la force de vie sans âge, joyeuse, spontanée.

Dès lors, en avançant sur ce chemin de la santé, nous nous apercevons que le bonheur n’a aucun rapport avec la jeunesse, car le meilleur des moments est celui de l’instant. La notion de temps qui passe devient alors secondaire, sans effet, donc sans sentiments d’amertume ou d’impuissance.

On rentre alors dans une maturité véritable qui nous transporte vers la sagesse et l’altruisme, porté par un élan de vie au-delà de notre égo et de notre petite personne éphémère.

On tombe enfin les masques ! tel est l’enjeu de cette étape.

Aborder la quarantaine sereinement grâce à la naturopathie

C’est suite à ce constat, que j’ai pu trouver les clés grâce à la naturopathie et les principes de santé ancestraux pour investir sur ma santé.

Grâce à mes expériences et ma formation de naturopathe, j’ai créé un accompagnement particulier (à découvrir ici) pour nettoyer votre organisme, le vitaliser et le stimuler. Mon objectif étant que vous abordiez les prochaines années en pleine santé, en sérénité. Je vous propose une aventure santé riche de sens, dans laquelle je serais ravi de vous guider à traverser ce cap dans les meilleurs conditions.

Même si pour chacun d’entre vous, ce passage de la quarantaine se manifeste de façon toute différente. Entre regrets, fuite, déclic ou bien lâcher prise, cette « crise » devient une opportunité formidable si elle est abordée avec le levier de la santé.

N’hésitez pas à me contacter pour plus de renseignements.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

un × trois =